Saturday, September 30, 2006

La douce chaleur des îles - France


Tous droits réservés. Toussa, toussa.

Parce que Sparklehorse sort un nouvel album. Après un chef d'oeuvre comme "It's a wonderful life", il est difficile d'imaginer de produire quelquechose.

C'est exactement ce qui s'est passé pour Mark Linkous, le chanteur-patron-qui-règne-en-dictateur. Remise en question, déprime. Bon, je te l'accorde, c'est toujours pas la joie. Mais ça va mieux.

Par ailleurs, on connait pas tellement de génie de la musique qui nous irradiait de leur dégoulinante joie de vivre. Contagieuse en plus.

Sparklehorse, c'est des chansons qu'on aimerait fredonner à l'oreille des gens qu'on aime. Enfin pas toutes, le Linkous, c'est un dur gaillard parfois. Il mélange tous ses instruments comme des jouets, et là, les tympans ils sortent de leur torpeur, et ça peut surprendre.

Si tu es un joyeux luron, passe ton chemin. Sinon, c'est de l'amour pour tes oreilles.

A part ça, rien.

1 comment:

Hi five said...

Non. Moi ça va.