Friday, November 18, 2005

Fuckin' Merci


Le mardi 15 novembre 2005. Ce jour restera gravé à jamais dans ma mémoire, et peut-être même dans la mémoire collective.
KYO se sépare !!
Ouais, je sais, toi aussi tu n'y crois pas. Tu ne comprends pas, c'est trop de bonheur. Et pourtant tu ne sais pas exactement ce que ça engendre pour le futur. Tu sens que c'est un jour important pour la musique, pour la France même. Tu te sens mieux, tu te sens jeune, tu as envie de travailler maintenant. Tu as envie d'embrasser tout le monde, ton chien, ton voisin et toute la smala. Bon d'accord certes, c'est une grande nouvelle, un vrai moment de bonheur comme on en connait que trop peu. Alors je te laisse quelques secondes pour profiter.
Alors voilà, tu as profité, tu t'es recueilli. Mais j'ai deux mauvaises nouvelles. D'une part, c'est provisoire. Oui malheureusement, ce bonheur intense que tu ressens actuellement sera limité dans le temps. Alors profite de chaque instant. Tu as au moins un an de bonheur, c'est gratuit sers-toi. D'autre part, ne te réjouis pas trop vite finalement. En effet on avait qu'un seul Kyo pour le moment, maintenant on en a 4. Alors ils ont annoncé qu'ils allaient se consacrer à leurs projets persos, dans d'autres disciplines aussi. Espérons que ces disciplines ne soient pas artistiques. Qu'ils essayent la charcuterie, la couture, le billard...enfin qu'ils trouvent une idée de reconversion, afin qu'ils puissent arreter définitivement la musique.
Je partage mon bonheur, je t'en donne, tu m'en donnes un peu. C'est très agréable. Mais là on peut se dire que Kyo se la coule douce, ils boivent des coups. Des Perriers, et des Cocas. On peut surtout se dire qu'on a le bonheur que l'on mérite.

2 comments:

HI-FIVE said...

Merci les gars, ça fait chaud au coeur

Killin' Will said...

you're welcome french touch