Thursday, October 27, 2005

Film Dommage



"Dialogue imaginaire entre deux responsables d'un grand studio"

-Salut Michel, tu as lu le scénario?

-Bah non ducon tu sais bien que je les lis jamais...

-Ah oui c'est vrai mais là c'est différent, c'est une idée de 113.

-Nom de dieu.

-Oui, je sais, moi aussi.

-C'est du niveau de leur musique?

-Tout pareil.

-C'est donc de la merde, on le produit.

-Il nous faut un spécialiste en réalisation de merde, et un mec mauvais et moche.

-Je crois que je sais, c'est des bons.

On s'extasie assez souvent sur les réalisateurs qui restent à un niveau assez élevé, mais on oublie trop les réalisateurs qui restent toujours mauvais. Djamel Bensalah est un de ceux-là. Ne cherche pas un bon film de lui, il n'y en a pas et il n'en fera jamais. Par contre je vais t'aider gentiment en te donnant le titre de ses quatre films (tu as bien lu quatre...): "ya du foutage dans l'air", "le ciel les oiseaux et ta mère", "le RAID" (maintenant tu sais), et "il était une fois dans l'oued". Au delà d'un sens inné pour les titres pourris, M. Bensalah est également très doué pour mal filmer et pour choisir des acteurs nuls.J'explique: dans l'imaginaire collectif du cinéma mondial, on a toujours des couples assez célèbres comme Scorsese/De Niro, Coppola/Brando... En France, on a Djamel Bensalah/Julien Courbey.Je sais ce que tu te dis, ça fait envie.

Il parait qu'on montre le Raid dans les écoles de cinéma du monde entier, comme ça les étudiants savent bien ce qu'il faut pas faire. On pourrait le montrer aussi partout, histoire de montrer aux gens ce qu'est vraiment de la merde, et donner un DVD de ce film à tous les artistes. Comme ça s'ils sont critiqués, ils peuvent se défendre "Ah ouais j'ai fait de la merde, alors ça qu'est ce que c'est??" (non, j'ai pas cité Eric & Ramzy, dont Double Zéro a du être départagé à la photo finish avec le Raid). Finalement c'est pratique un DVD du Raid (penser à en donner un à Lelouch). Bon OK, ce film c'était le coup de maître. Mais bon on peut dire qu'il y avait des signes annonciateurs.

Par exemple, un exemple. 'Le ciel les oiceaux et ta mère" est un film nul, bon je me souviens pas trop mais c'est nul. Surtout on peut remercier Bensalah de nous avoir révélé tous les acteurs mauvais que l'on voit en ce moment. Je cite: Olivia Bonamy (que l'on a vu avec Lelouch...pas de hasard non non), Jamel (qui joue globalement toujours le même rôle, le sien, jusqu'à maintenant), Lorant Deutsch (ah L'américain, Jet-Set, putain ces films...) et le maitre, Julien Courbey (que l'on a vu dans...bah non rien techniquement il peut pas faire autre chose que du Bensalah, il faut s'accorder).

Pour finir, je voudrais parler du titre du film que je n'ai pas encore vu (noter: attendre qu'il passe en prime sur M6). Si je me trompe, n'hésitez pas commentez, c'est une référence à "Il était une fois dans l'ouest"? Parce que là bon, c'est énorme quand même. Pourquoi pas "2005, l'odyssée de l'Oued"? Je veux dire les mecs, deja ils font un film de merde, mais en plus ils osent les références. Faut pas pousser mémé dans les orties non plus.

No comments: